"En Littérature, Le début de l'écriture ne pose aucun problème pour un débutant; en sciences mathématiques, pour déjà commencer à écrire et faire quelques proses, il faut être un mathématicien de haut vol , confirmé et de bonne tenue ... Professeur Ingénieur Brison G.!"


Le principe ici est que plus on descend sur cette page , plus les démonstrations  sont complexes ou semi-complexes (aucune démonstration n'est compliquée en fait), on commencera ici avec des démonstrations de 0 à *(*) 1 étoile et demi max et l'on terminera par E=MC² et la loi de  Gauss  ***(*) 4 étoiles en complexité sur mes hyperliens ci-dessous)


Passioné des sciences mathématiques, je suis de ces professeurs  qui adorent les démonstrations; en effet, une loi ou un théorème ne peut être maitrisé que si son  utilisateur  le(la) démontre et la comprend; dès ce moment,  toute la puissance et l'énergie de la loi devient une littérature mathématique comme du 'Voltaire' , appliquer  une loi démontrée devient enfantin!


Même après l'avoir enfantilisé sous mes ordres, la loi doit encore me séduire , elle doit dégager le chant des oiseaux , produire sur moi une théorie fulgurante ; ensuite , elle sera relevée au titre de noblesse scientifique ....

"Maitre Ingénieur Brison"


Le Théorème de Taylor pour les fonctions réelles à n variables réelles

Difficulté réelle (5/5 voir 6/5) *****(*) 

Démonstration par le Maitre Ingénieur en sciences physiques et  mathématiques (toutes les pages sont signées , ce qui évite toute copie ou reproduction, comme ce fut le cas pour ma démonstration de l'intégral de Gauss). Ne cherchez pas sur Internet , elle est inexistante!, seuls les plus grands Maitres en sciences mathématiques  ont la démonstration => ma propre démonstration ci-dessous.

Cette démonstration est un piège absolu pour les étudiants Ingénieurs (Ils vont royalement se casser les dents dessus!) car même un seigneur chevroné de mon rang a du mal encore à la maitriser! 


Il s'agit d'une démonstration vectorielle à n dimensions et non d'une démonstration algébrique, la différence est de taille! c'est la le problème de cette démonstration à n variables réelles , une scalarisation à n dimensions... Cette théorie est un branlage spirituel car elle peut induire une notion hypergéométrique du temps (voulez-vous y penser?)... une théorie de l'espace temps même si ici sous l'espace plat de Minkovsky, je pense que ce n'est pas applicable car le temps est une dimension spéciale...(je pourrais donner une dimension au temps vu qu'on parle de n dimensions!)

Avec ce théorème, je rédemontre sur base de variables initialisées à 0 ( un peu comme avec Al-Kashi pour démontrer Pythagore) avec des variables nulles, sur ce théorème  les gros trucs suivants: Le théorème de Taylor à 1 variable (relativement enfantin quand on a démontré ce monstre!) et la formule de Mac Laurin qu'on enseigne en rétho (Mac Laurin est very 'easy') , par exemple, comment numériser une fonction sin(x). Ce théorème est une chierie totale que l'on demandait à des candidats ingénieurs civils de reproduire dans les années 90 et de redémontrer. Comme disait l'ingénieur civil Sébastien Wiertz, mon ancien maitre d'arme de l'époque : on double polytechnique si on tombe la dessus, tu te fais crucifier!. Après plus de 20ans, je me suis autorisé à m'attaquer à ce monument avec ma propre démonstration de l'époque....

Depuis le Covid19 , je n'ai aimé écrire que pour moi ,Pr Ing. Brison G.


Démonstration : Ne cherchez pas sur Internet , elle est inexistante!, seuls les plus grands Maitres en sciences mathématiques ont la démonstration => ma propre démonstration ci-dessous...